Source: (2004) Numéro spécial, "The Youth Criminal Justice Act," Canadian Journal of Criminology and Criminal Justice/Revue canadienne de criminologie et de justice pénale. 46(3): 225-230.

Ce numéro souligne le premier anniversaire de la promulgation de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents. Le titre de notre introduction s’inspire d’un article rédigé par Nicholas Bala (1986) portant sur la nouvelle loi qui venait d’être adoptée à l’époque: la Loi sur les jeunes contrevenants (LJC). La proclamation de la LJC en avril 1984 annonçait, selon plusieurs, l’arrivée d’une nouvelle “èreâ€?, voire d’une “révolutionâ€? au sein de la justice canadienne applicable aux jeunes (Corrado et Markwart 1992; Leschied, Jaffe et Willis 1991). Cela dit, comme le laissait entendre le tire interrogateur de l’article signé par le professeur Bala, la LJC suscitait des attentes diverses, même contradictories. L’entrée en vigueur de la LJC devait supprimer maintes pratiques et attitudes paternalistes et de plus en plus archaïques qui se multipliaient depuis presque 80 ans sous le régime de la Loi sur les jeunes délinquants. (extrait) (excerpt)