Source: (2005) Recherche en bref : Recherche et Développement Correctionnels. 10(4). Ottawa, Canada: le Ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada. Downloaded 23 August 2005.

La justice réparatrice est une autre façon de réagir à un crime; elle est fondée sur la réparation et la guérison plutôt que sur la justice vengeresse et la punition. La justice réparatrice est une démarche concertée et humaniste qui vise à favoriser la guérison de la victime, de la collectivité et du délinquant en amenant ce dernier à assumer la responsabilité de ses gestes et à tenter de réparer le tort causé. Dans cette optique, les victimes jouent un rôle actif et elles ont la possibilité de faire connaître au délinquant les répercussions que le crime a eues sur elles et de proposer des mesures pour réparer le tort causé. Les modèles de justice réparatrice sont variés et souples; ils peuvent ainsi être adaptés aux préférences des parties en cause. La communication peut s’effectuer au moyen d’un contact direct (rencontre en personne) ou d’un contact indirect (médiation par navette, rédaction de lettres, échange de bandes vidéo, etc.). Peu importe le modèle, les objectifs du programme restent les mêmes. (extrait)


Read Full Article