Source: (2002) La Trousse de ressources de base, Semaine de la justice réparatrice 2002. Ottawa, Ontario: Direction de la justice réparatrice et du règlement des différends, Service correctionnel Canada.

À l’insu de Denton, Kaye était toxicomane, ce qui a mené à des situations de violence. Un jour, Kaye s’étant mise en colère, a saisi un couteau et a attaqué Denton, qui a subi une blessure légère. Au cours d’un autre épisode de violence où Kaye a voulu s’emparer d’un couteau, Denton a saisi une arme à feu et l’a tuée. Il a plaidé coupable et a été condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité pour meurtre au premier degré. Dans une lettre qu’il n’a jamais remise aux garçons Denton a tout expliqué. Presque 20 ans plus tard, Denton et le plus jeune des deux garçons ont participé à une séance de médiation. (extrait)