Source: (1998) Service social. 47(3-4):15-40.

En matière d’évolution du droit des mineurs, deux grands systèmes se sont développés. Ainsi, le système de protection, inspiré de la doctrine parens patriæ, considère que l’enfant n’est pas responsable de ses actes, mais victime des circonstances : il ne faut donc pas le punir, mais le protéger. Le système de justice, inspiré de la nécessité d’offrir au mineur un « due process of law », recentre le débat sur l’acte délictueux et accorde une grande importance aux garanties procédurales. Pour l’auteur, ni l’un ni l’autre de ces deux systèmes n’apporte de réponse à la délinquance des jeunes. Il faut chercher une nouvelle voie.


Read Full Article